une reprise assomante ?

"ça te dit le Raid de la Bellone fin août ?"
"Why not !" J'aime bien les défis alors faire un raid avec la coach sans entrainement aucun depuis ??? (J'arrive même plus à compter les mois, désolée) pourquoi pas !"
Bon, à J-3, quand il faisait 35° à l'ombre et que je réalise que je vais devoir réveiller Jonas pour une tétée à 6h du mat' pour pouvoir être à l'heure au RDV fixé par notre chauffeur de batmobile préféré, je me demande un peu ce qui m'a pris par la tête…

J-2, Nell me rajoute une allergie alimentaire non identifiée avec une nuit blanche en prime. J-1, j'hésite à annuler : "Euh, Guy serait pas dispo ??" Parce que laisser les schtroumpfs à leur papa dans ses conditions ça me semble compliqué.

Allez, on se botte les fesses et on y va. Jour J, je m'extraie du lit difficilement après 3 h de sommeil en 48h et hop je retrouve la coach et nos deux hurluberlus à St Vaury (je me paye le luxe d'être en avance pour une fois : l'avantage d'avoir été réveillée par le petiot).

Après un trajet rassurant dans le Multiplat (sans encombre malgré l'âge avancé de la bestiole et ses nombreux passages chez le garagiste), je découvre vite à l'arrivée que question chaleur sans courant d'air, du côté de Chasseneuil on va être servi !

La course à pied c'est pas mon fort. Tout le monde le sait, surtout la coach mais là, je lui ai fait un début de course version mamie comme elle n'en avait pas vu depuis longtemps. On arrive donc à la CO photo séparée en queue de peloton. Je suis déjà dans le rouge. Un peu d'échauffement par cette chaleur aurait au moins permis d'assouplir un peu les tendons que j'ai dépoussiéré pour l'occasion. Je suis à la lutte avec moi-même jusqu'au 1er VTT et je l'attends bien trop longtemps : le parcours d'athlé dans le stade et la balise bonus a aller chercher m'ont achevée. Je regarde ma montre, il est 10h30 et j'ai déjà les tendons qui chantent. ça va être long….

Sur le VTT, bien sûr, c'est une autre histoire. Je me rassure, je suis facile avec le vélo d'Olivier flambant neuf (enfin, j'ai juste peur de le rayer :)). J'en profite pour me refaire, sauf les tendons qui me piquent encore. 

Sur l'orientation azimut, on ne comprend pas tout, on pense que le départ de la section est matérialisé par une balise au bout d'une peupleraie. En fait, on ne trouvera jamais la rubalise et on attaque de trop loin l'azimut qui nous fait donc visiter un champ (hop passage de cloture) avant de jardiner et de décider de redescendre redemander l'explication du départ de section (hop repassage de cloture) pour finir par tomber dessus. Ensuite, on s'en sort mieux jusqu'à ce que je perde le rapporteur en forêt (oups !) et que j'annonce à Christine que j'ai que ma boussole Silva à couleur. Elle fera donc de son mieux avec la sienne et moi je le fais à la louche et je lance surtout ma tête radar. On lâche gros de temps sur cette section et on repart un peu dégoûtées. Sur le Vtt'O je tente de faire des choix différents de ce qui apparaitrait en 1er lieu mais ça n'est pas très payant. 

On enchaîne les CO et les VTT'O, je suis fracassée à pied et je ne fais que marcher. Tout brûle, les pieds, les cuisses, les tendons. Mon corps à soif, trop chaud et me rappelle que je n'ai pas fait de sport depuis bien longtemps.

On finira toutes les sections à pied en marchant, on prendra toutes les balises de pénalités (parce qu'en plus je n'excelle pas en tir, pétanque et autres plaisirs du genre) et en bonus je vais même faire une erreur sur un VTTO (je ne prends pas l'ordre le plus logique). Les garçons auront au moins eu le temps de chiquer quelques bières avant notre arrivée.

Pas le temps de rester pour le repas, ni de discuter, le carrosse ne va pas tarder à se transformer en citrouille. Alors, on salue les organisateurs et hop on remonte dans la Batmobile. 

Les deux jours qui suivront me rappeleront qu'un raid par 35° sans entrainement c'est du masochisme en course à pied pour moi. 

Mais, qu'à cela ne tienne. RDV à St Junien pour le raid VGA ! (Désolé Christine, mais, mes tendons étant ce qu'ils sont, mes trails n'ont toujours pas été rechaussées!)

 

Les commentaires sont fermés.