CFC-2016

5 twix courageux se sont rendus dans le Vaucluse lors du week-end de l'ascension.

Jeudi :

Après 9H00 de route, nous sautons de la voiture pour une médium-sprint dans Vaison la Romaine.

Vendredi :

Nous avons disputé un  O'show en trois manches à Sault. Bonne expérience.

Samedi :

Championnat de france de Moyenne distance à je ne sais plus le nom.

Et enfin, Dimanche le relais CFC (Championnat de france des club).

Yvan fait équipe avec la corrèze sur un circuit Georgiou et nous 4 ( Samuel, Christine, justine et moi) dans l'ordre des relais. Départ sur l'Hippodrome deSault ainsi que poste spectacle et arrivée. Je n'envie pas les chevaux…

 

Bilan : Nous terminons 6ème sur environ 120 équipes !

 

Sinon week-end sympa avec Orientation 87 ( 32 dans le même gite).

Guy

 

Le poste 99 au pied d'un alambic !

IMG_0922 IMG_0926 IMG_0931

 

Mon dernier raid de quadra avec ma douce

Après un petit week-end cheyre- pas cheyre sur lequel la patronne reviendra peut-être, et alors que Gaël Monfils vient de finir par se faire exploser par Nadal à Monte-Carl et qu'il pleut encore sur la Jarnagésie Méridionale, je vous propose un petit retour en arrière.

 

Juste après l'aube, ce samedi, vers 12h45, alors que la lumière diaphane du soleil peinait à faire émerger les toitures d'ardoise de la brume, ma dulcinée, le Multipla millésime 99 et moi-même quittâmes notre contrée, baskets aux pieds, guêtres aux mollets et le cœur vaillant (ça fait 20 jours que je prépare cette phrase ! Alors, pas de remarques SVP).

Nos destriers en pièces détachées bien calés à l'arrière, direction le (très) Proche Orient pour participer au petit RAC de nos amis de CAP 03 à Commentry.

 

Départ de l'étang de Néris-les-Bains dont la principale particularité est d'être situé dans …… un trou, on peut pas dire autrement (géologiquement parlant, s'entend, n'allez pas me faire dire du mal de mes voisins Rhônalpino-auvergnats).

Après avoir déposé nos VTT (remontés, j'vous rassure, on n'est pas nés de la dernière pluie quand même!), et avoir scrupuleusement écouté les consignes de Pascal, directeur de course du jour, c'est parti pour une petite montée qui débute le trail initial de 3-4km.

 

Pour l'occasion, ma coéquipière prend un départ, qui, sans être canon, me paraît un peu rapide à l'écoute de sa fréquence respiratoire. Comme je lui en fais part, elle se contente de lever le pouce avant de se jeter à grandes enjambées dans la descente tout en m'assurant que « même pas mal, j'force pas ! ». Trop forte !!

En fin psychologue et la sachant prête à me dire de fermer ma bouche, je n'insiste pas.

 

On retrouve nos montures pour la 2ème section qui débute par la même « petite » montée que le trail que nous franchissons sereinement……. à pied comme nos camarades.

2 options sur cette section que nous laissons de côté, la position VTT convenant nettement moins au dos de Sophie que la course à pied.

 

Retour à Néris au bout de 11km, mais sur le viaduc où on laisse les chevaux se reposer pour partir (en descente!! yes) sur la CO semi-urbaine autour du lac où on prend tout sans trop de problème à part un aller-retour au camping facilement évitable. Yvan, arrête de suivre les autres équipes comme un c.. !

photo: Eric Van Obbergen

photo: Eric Van Obbergen

La 4ème section est un road-book de 9km jusqu'à Commentry. Une petite erreur en suivant la même équipe que sur la CO (oui, je sais, quand je suis c.., je suis c.. longtemps)

Concentres sur la CO les Liolio

Concentres sur la CO les Liolio

Une petite rincée sur la fin nous coûte quelques minutes, le temps que Sophie trouve et enfile son K-Way puis se fasse mettre correctement son buff par un commissaire de course, et enfin retrouve le gant qu'elle avait perdu dans la manœuvre. Peut-être quelques progrès possibles sur ce type de transition.

 

On termine par la CO au score derrière le lycée de la chef à Commentry. Un azimuth à l'arrache (de ma part bien sûr) nous coûtera deux balises qu'on finit par lâcher. Sophie profite de ce que je fais le sanglier dans les parages pour faire un joli petit bouquet. Mais, le temps passe, on commence à fatiguer un peu et on laisse une dernière balise avant de rentrer dans les temps à l'arrivée.

Sophrac2

Après une bonne douche réparatrice bien chaude, vient l'heure du repas ou plutôt, devrais-je dire, du banquet, tant la variété que l'abondance des plats et liquides est impressionnante.

RAC3

Bien rassasiés, retour vers le (pas très) Far West que nous rejoignons après le coucher du soleil (« I'm a poor lonesome cow-boy……….. etc, etc)

 

Très bonne journée pour tous les deux, distance et niveau de difficulté très raisonnable pour ce qui nous concerne, sections courtes et variées, bref tout ce qu'on aime, sans parler de l'après course.

 

Un grand merci à Pascal et toute sa bande, je n'avais pas pu venir les autres fois, mais je conseille à tous d'essayer, que ce soit le petit ou le grand raid pour les plus gaillards.

 

Yvan

Oléron 2016

Capture d’écran 2016-03-28 à 20.14

Vu que le week-end s'annonçait pourri, pourquoi ne pas aller à la mer ?

Bonne idée ! car le temps fût clément et idéal pour disputer 3 courses.

Samedi 26 mars :Sprint au château d'oléron.

Un départ sympa au pied de la citadelle avec une boucle dans la ville.

Justine finit première dame en 12 ans ! et donc podium !

Capture d’écran 2016-03-28 à 20.15     IMG_1881

Dimanche 27 mars : Longue distance forêt des saumonards à Boyardville.

Cette forêt nous a déjà coûté cher il y a 2 ans au CNE, nous y allons avec méfiance.

Finalement nous avons brisé la malédiction, Justine 2ème en D12 et Guy 3ème en H50.

IMG_1896       IMG_1889

Lundi 28 mars : Moyenne distance à Grand village.

Le succès nous est monté à la tête, et après un dimanche après midi à profiter du soleil et accuser le coup du changement d'heure,

c'est avec brio que les twix se sont vautrés sur la middle. Même pas vexés ! IMG_1907

En résumé un week-end de Pâques agréable avec une organisation sympathique.

 

 

 

 

Les Twix à Cognac et non pas les twix au cognac !

En ce dimanche ensoleillé, et vu ma bonne humeur de ces derniers jours,

une petite sortie à Cognac la forêt, rien de tel pour vous changer les idées.

Une Longue distance au programme qui finalement s'est bien passée vu que je frise la première place si j'enlève le dernier poste à poste où une zone censée infranchissable s'est révélée traversée d'un sentier qui me fit perdre 3 minutes….

Enfin bref. merci à Orientation 87 pour cette orga sympathique.

et merci à Louise pour les photos.

Guy

Résultats et trace ta course sur www.limco.fr

2 jours 2016 « avec le beau temps »

Cette édition de  week-end en Creuse se termine. Merci à tous les participants,

au plaisir de vous revoir l'an prochain.

Les résultats et la possibilité de tracer sa course sur

www.limco.fr

Quelques photos prises par Louise de Brive Corrèze Co les autres visibles sur 

https://www.facebook.com/correzeco/photos_stream?tab=photos_stream

 

les twix sont des boulets

le WE dernier 2 courses au programme :
une Balisarde le samedi au chateau de Montlosier : seuls, guy et moi sommes du déplacement. On retrouve sur place Daniel, le frère de Guy. Je prends ma carte et tout de suite je fais "glurps" le poste 1 me parait trop complexe … Je décide de faire un grand détour pour avoir un point d'attaque plus proche du poste … mais au lieu de compter les falaise (j'ai peur qu'elles ne soient pas toute marquées ou pas toutes visibles du chemin) je choisis de m'arrêter quand la zone achurée traverse à nouveau mon chemin… sauf que la première zone achurée s'est étendue et à englober cette zone : je m'arrête donc bien plus loin dans une zone identique … j'aurais dû me rendre compte de la distance … mais je n'ai pas fais attention qu'on était au 1/7500 … 30 minutes plus tard je n'ai toujours pas trouver mon poste … tout se ressemble … je croise quelqu'un qui me recale et vu l'heure et ma position sur la carte je décide d'enchainer sur la 4 … Guy sauve l'honneur avec une belle 4ème place

Le dimanche : une régionale à Vaulry. Yvan passe à la maison, bois un café et on saute dans la voiture. A mi-chemin : je dis à Guy :

"- t'as bien pris la boite rouge avec le matériel de CO

– non"

On commence par faire demi-tour puis on décide de téléphoner à Pascal pour savoir s'il n'aurait pas des boussoles et des doigts à nous prêter : Ouf ….

Yvan se marre bien. Moi je suis bien agacée : cette boite aurait dû rester dans la voiture ou tout du moins devant la porte … depuis quand guy est un maniaque du rangement …grrrrrr

En arrivant on récupère le matériel en prêt on retourne à la voiture et … Yvan se rend compte qu'il a 2 chaussures gauches … Heureusement Guy à 2 paires de baskets …

Je réussis bien ma course sauf le poste 3 ou je laisse au moins 8 minutes : grrrrrrr la carto est tout fausse au dessus du poste et du coup avantage ceux qui ont fait le choix d'arriver par le bas (choix pas du tout logique …)

Cette fois c'est Samuel qui sauve l'honneur en rapportant son circuit.

Merci à Pascal et à Jean Luc pour le prêt du matériel

Christine

Le roi de la forêt sur ses terres

Voilà, son challenge de fin d'année bouclée, il va pouvoir se concentrer sur celui de 2016. Pour le récit, faudra voir avec lui… Nous on est juste aller l'encourager avec Nell sur son passage au parc au loup, là, on s'est dit : "wahou, il va en ch…. pour finir" puis au sommet du Gaudy et là on s'est dit : "Est-ce que c'est le même homme ?". On a croisé les doigts pour qu'il passe le 2ème qui n'étais qu'à 30s (et bien cramé) mais c'était sans compter une petite erreur de sa part (ben oui, il était qd même plus tout à fait frais le gaillard). On n'a même pas réussi à arriver à temps sur la ligne pour le voir enlacer ses nouveaux copains d'un jour. En tout cas, il y faisait beau dans les Monts de Guéret et ça c'était magique. Merci les SAM pour cette belle organisation, un grand moment de sports nature, et Bravo à mon homme qui va être ravi de se manger un méga burger pour fêter ça, et j'oublie pas nos lascars Jacky et Nico qui fermaient une fois encore le 45kms (bon, il faut dire qu'ils trouvent toujours une petite minette à accompagner alors…).

Mano

Olive

Cheyre Neige

Samedi 20 novembre, une belle journée pour faire de la CO.

Christine m'a d'ailleurs inscrit pour la Balisarde n° 1 en Auvergne.cheeky

Le jour venu, en voyant le temps j'avais plus trop envie d'y aller…crying

Mais bon en Courageux Twix (bande de dégonflés les autres) j'y suis allé.angel

Ben je n'ai pas trop été déçu, pour le peu, neige, vent et froid étaient au rendez vous.

Comment décrire la course, tout était blanc sauf la carte. Je réussis à m'en sortir sans faire PM ni abandonner et en 2 heures.

Voilà, pour une première Balisarde, j'ai mis la barre assez bas pour ne pas éveiller la méfiance des autres…smiley

Guy

Prochaines Balisardes (infos sur : http://balise63.fr​:

B2: 12/12 Montlosier
B3: 30/01 Châtel 
B4: 05/03 St Saturnin
B5: 26/03 Volvic

Les résultats sur http://balise63.fr/article/46-Les_Balisardes_MAJ_avec_Resultats​

balisarde1

 

Le jour où on a battu C et J

Capture d’écran 2015-11-08 à 18.42.25Samedi le club de raid de Vienne Glane Aventure dont plusieurs membres sont aussi à O'87, organisait pour la deuxième année une course au score nocturne de 3H par équipe de 2. L'année dernière on n'avait pas pu participer car on organisait le même WE le RDE. J'étais donc assez motivée mais Guy ne voulait pas m'accompagner "je vois pas assez bien la nuit…". Donc j'avais convaincu Samuel de venir avec moi mais je le sentais un peu rétissant sur la durée de 3H… De son coté Yvan ne trouvait pas de coéquipier … Donc changement … et nous voilà parti dans le multiplat de compet

3H 45 balises : 1 grande carte A3 avec 10 postes et l'indication des départs et retour de 3 zones. Au briefing on nous avez annoncé 1 zone urbaine avec 1 mémo et 2 zones dans les bois plus techniques.

Top départ on décide de ne pas commencer par le plus facile mais par une zone de bois puis d'enchainer sur la zone urbaine et en fonction du temps restant de faire la 2ème zone de bois. Sans plus réfléchir on part vers la zone 2 en ramassant au passage les balises à proximité mais très rapidement alors que c'est Yvan qui a la carte, je revisualise la sortie de la zone 2 loin de la zone 1. J'arrête Yvan et bingo la sortie de la zone 2 et proche de l'entrée de la zone 3 mais à l'opposé de la zone 1 … on bifurque toute de suite sur la zone 1 urbaine. On attaque par la mémo : on se retrouve devant une carte sans indication du nord … je comprends rien … mais Yvan est parti, je suis. J'arrive à comprendre la carte 2 et on enchaine ainsi 8-9 cartes mémo dans le centre mais avec uniquement 3 postes. On fait toute la course au coude à coude avec Fred et Joelle, si bien que un peu déconcentrée, j'ai un doute d'avoir bipé en repartant de la 2ème balise. Joelle et fred m'encourage à retourner au poste … mais tant pis on continue. Je n'ai pas de mal à mémoriser la carte mais j'oublie souvent de mémoriser exactement le lieu du poste dans le rond et comme on cherche juste une carte sans balise … Souvent Joelle Fred arrivent après nous mais bippent avant nous …

  A la sortie de la mémo on a encore une 12aine de postes à ramasser : ils sont bien éparpillés et aucune logique s'impose : Joelle et Fred file sur les postes les plus à gauche, Avec Yvan on s'arrête pour analyser la carte et se faire un itinéraire globale. On part dans une autre direction, je prend la carte : on peine à trouver le premier poste : pour moi il était sous l'escalier en faite il était contre le batiment et on était passé juste devant … Le reste s'enchaine sans problème sauf le poste dans une zone blanche entourée d'une zone vert 1 :  en faite on est plutôt complétement dans du vert 2 …

Yvan reprend la carte A3 pour nous amener dans la zone 2 en ramassant 2 postes dont 1 un peu compliqué dans un petit bois. Mais il assure bien. On prend la carte de la zone 2 : On doit ramasser les postes dans l'ordre mais on peut en zapper. Immédiatement je vois un aller retour pour aller chercher la 31 et je propose de la zapper d'autant que c'est un rocher dans une zone de rocher …. Yvan remarque aussi un important dénivelé entre la 27 et la 28 et on décide de ne prendre que la 27. On peine un peu à trouver la 26 : un trou dans les bois de nuit … Ensuite on ne réussit pas à descendre vers la 27 le bois est très encombré donc on change d'option et on va prendre la 28 directement : on galère quand même un peu et on traverse des zones pleines d'orties … On a passé beaucoup de temps sur ces 2 postes. Les 2 suivants se passent mieux mais avec quelques hésitations quand même. On décide donc d'abandonner la 32 : beaucoup de dénivelé dans une zone hachurée … On trouve facilement la 33,34,35. On a fini la zone . Il reste 3/4H Yvan propose tout de suite qu'on abandonne la zone 3 et qu'on se contente de finir de ramasser les postes de la grande carte A3. Je reprends la carte et je propose qu'on ne décide qu'en ramassant le poste le plus proche de l'entrée de la zone. Effectivement arrivée à ce poste il me parait plus prudent de rentrer en ramassant les 2 postes restants …

2H52 ; 32 postes sur 45 ; 18,5 km : Ca nous parait pas terrible mais bon on pense avoir fait les bons choix en fonction de notre condition physique …

On est accueilli par une soupe au croutons, fromage-pain et un biscuit … tout ça bien au chaud dans un gymnase : c'est vraiment très agréable et cerise sur le gateau on apprend qu'on est premier mixte et 4 ème au scratch … On n'a même battu une célèbre équipe de raideurs de Corrèze CO oups Brive Correze CO … On repart avec un sourire jusqu'aux oreilles. 

Merci aux organisateurs : 3 cartes, la location d'un doigt et un petit repas pour 5 euros : c'est top et même à mon avis il faut augmenter votre tarif … 

Les petits bémos : il serait bien de :

– donner toutes les cartes au début c'est dur de faire une stratégie sans avoir toutes les données

– placer le nord sur les cartes mémo

– couper les ronces et les orties (nan je blague)

Christine

 

Epidémie chez les Twix.

Au début, on ne faisait pas attention . Les courses s'enchaînaient, le soleil brillait, les gâteaux de Christine se mangeaient, les sourires fusaient, les b…… s'éclusaient.

Puis, petit à petit, un étrange mal s'est mis à toucher certains membres de notre glorieuse confrérie. Déjà, à Limoges, deux de nos plus éminents représentants en furent victimes pour des raisons mystérieuses.

Du sapin, du sapin...

Du sapin, du sapin…

 

Puis, ce week-end, la contagion a gagné du terrain : un oubli de balise n°13 (numéro maudit?) le samedi qui coûte une belle place en sprint à notre gazelle saint valérienne et une grosse confusion de codes postes (verres correcteurs inadaptés ?) à 3 balises de la fin le dimanche. La place dans les 15 premiers entrevue sur le suivi live s'évade après le vidage de la puce. Orage eau dés esse poire !! (ou plutôt grosse poire que je suis!)

 

Bref, les enfants, rendons-nous à l'évidence : la Pmite est parmi nous !

 

Comme toujours en pareil cas, il est temps de se poser des questions.

 

  1. Pourquoi nous ?

  2. Que faire ?

 

A la question 1), plusieurs hypothéses qui restent bien sûr à confirmer… ou pas

 

a) Ne nous voilons pas la face, nos cheveux grisonnants en attestent, notre vue baisse malgré tous les efforts et la compétence des ophtalmo et opticiens guérétois et certaines balises disparaissent de notre champ de vision ou notre champ de vision se rétrécit, ça revient au même.

 

b) hypothèse plus perso, mais appuyée scientifiquement.

Il se trouve que j'ai couru la plus grande partie de mon sprint du samedi au côté de notre président corrèzien François (non, pas celui de l'Elysée, l'autre). Bizarrement, le lendemain, crise de Pmite pour nous et d'après ce que j'en sais, aucun PM pour Corrèze CO ce week-end. Grand bravo à eux par ailleurs pour leurs résultats du week-end.

 

Voyez donc que de là à penser que le virus vient du sud, il n'y a qu'un pas !

 

 

Pour la question 2, quelques pistes :

a) monter un centre d'ophtalmo ultra performant en partenariat avec l'hôpital, la société « arts et fenêtres » pour les verres, la verrerie « Clair de lune » pour les loupes et le fabricant du couteau  « le creusois » qui pourrait nous fabriquer les montures. A suivre….

 

b) trouver un club à qui filer le virus. Je lance un appel : si vous êtes intéressés, laisser nous vos coordonnées en commentaires.

Si vous n'êtes pas intéressés, attention à ne pas trop vous approcher des Twix sur les compéts, le virus se transmet par simple proximité apparemment.

 

c) dernière solution que nous avons trouvé collectivement ce week-end (eh oui on n'a pas fait que courir comme des brelauds!) :

combattre le mal par le mal en montant un classement annuel basé sur le pourcentage de PM par courses courues, le vainqueur étant condamné à apporter des b….. pour tout le monde en fin d'année.

 

Mis à part ces petits désagréments, beau week-end dans le Forez avec un beau sprint ou les dernières balises plus exigeantes ont dû faire des diff.

Superbes forêts à Chalmazel, du sapin, du pas sapin, du caillou, du caillou et encore parfois un peu de caillou, mais un tracé très agréable ou le dénivelé s'avalait finalement pas trop mal grâce à l'habileté du traceur.

 

Yvan