O’bivwak à la Croix de Bezon on est marron !

Ce week end de pentecôte, avec  Christine je suis allé disputer la 34ème édition du raid O’biwvac… vu qu'on avait un peu de temps …

 

Après avoir préparé le vendredi soir nos sacs, Lever tôt le samedi pour aller en Ardêche, puis 4H de route…

Le  soleil est au rendez vous mais le vent donne l’impression qu’il fait 5°C !

On aurait pu se méfier d’entrée de jeu quand on a garé notre voiture à 1km de l’accueil !

Pas de problème, on mange, on met notre tenue de combat twix et Go vers le départ.

 

Après les vérifs plus poussées que d'habitude (mais pas de touché rectal) , on récupère notre carte (au 20 000 ème équidistance 10m.) Premier constat : la cartographie est épurée donc cela ne sera pas trop technique. Par contre vu les courbes on risque de s’enquiller du dénivelé.

Le départ en masse est donné et on se prend déjà des courbes pour récupérer la carte.

Nous mettons 15 minutes pour reporter nos postes jusque là tout va bien. Après plusieurs postes sans histoire, arrive le poste à poste qui nous a couté cher en dénivelé.

Voir ci-dessous :

obiwac2

 

 

Notre choix :

obiwouac3

Les pylônes représentent des éoliennes donc facile à viser sauf qu'en plus du  fort dénivelé, on se prend une zone de genêts presque infranchissable. Bilan 50 minutes entre la 8 et la 9

 Beaucoup de monde à l’arrivée en parlera ….

Christine enchaine les crampes, nous sommes contraints de ralentir.

Enfin nous arrivons au bivouac pas trop mal classés (16 ème Mixte sur 56 ). Donc contrôle de notre sac et toujours pas de…

Le froid ne permet pas de flâner le soir, à 9H00 on est couchés.

 

 Dimanche commence bien vu que nous n’avons pas entendu le réveil en fanfare ! nos voisins randonneurs sont au taquet, à 4H30 ils étaient réveillés et en forme !!!

Départ en masse à 6H30, Christine n’a plus de crampes et on court ! le tacé semble un peu mieux que la veille, on aura moins de dénivelé. Nous enchainons les postes avec une aisance surprenante on est même seul à un moment …

 

 

 

cherchez l'erreur :

obiwac1Si vous avez trouvé, bravo ! il y a bien 2 fois le numéro 6 !

 

 

Arrivés au poste 6 (pied d’une aiguille rocheuse de 2m) la def colle au poste sauf que le numéro non !

Damned j’ai reporté 2 fois le numéro 6 et on a fait 5-7 , on deplie la carte pour constater que le poste manqué est 150m plus haut (15 courbes !!!!). Le pire c’est que le poste à poste 5-6 était quasiment à la même altitude 

Nous remontons le chercher … 20 minutes de montée et 15 minutes pour revenir…

Nous sommes dépités, car nous croisons pleins d’équipes de notre catégorie à qui on pensait avoir mis cher.

Comment c'est possible ???

On a  plié notre carte au même endroit, christine ne trouvant pas son carré de report, elle a recopié mes postes et comme ils ont des defs presque identiques rien ne nous a alerté !  

 

La suite se passe sans difficulté, sauf que l’on est un peu cramé et que les montées nous coûtent, on fait beaucoup de choix par les pistes pour nous économiser mais du coup on fait plus de chemin.

On arrive enfin : contrôle des sacs  …

En voyant la file d’attente devant la cantine nous décidons de rejoindre notre voiture à 1km et de rentrer, du coup on ne sait toujours pas notre classement.

 

On est 17ème sur 53 équipes (pas mal finalement !) wink

 

Bilan du raid

smileyOn a aimé :

Le paysage, l’accueil des organisateurs.

L’emplacement du bivouac (à plat dans un pré tondu mais le temps a gâché le plaisir).

cryingOn a pas aimé :

La simplicité des emplacements des postes

Le vent (trop froid)

Le tracé du circuit C avec trop de dénivelé et peu technique.

cheekyOn ne se prononce pas pour :

Le repas.

Mes couineries

 

Guy

Les commentaires sont fermés.