Epidémie chez les Twix.

Au début, on ne faisait pas attention . Les courses s'enchaînaient, le soleil brillait, les gâteaux de Christine se mangeaient, les sourires fusaient, les b…… s'éclusaient.

Puis, petit à petit, un étrange mal s'est mis à toucher certains membres de notre glorieuse confrérie. Déjà, à Limoges, deux de nos plus éminents représentants en furent victimes pour des raisons mystérieuses.

Du sapin, du sapin...

Du sapin, du sapin…

 

Puis, ce week-end, la contagion a gagné du terrain : un oubli de balise n°13 (numéro maudit?) le samedi qui coûte une belle place en sprint à notre gazelle saint valérienne et une grosse confusion de codes postes (verres correcteurs inadaptés ?) à 3 balises de la fin le dimanche. La place dans les 15 premiers entrevue sur le suivi live s'évade après le vidage de la puce. Orage eau dés esse poire !! (ou plutôt grosse poire que je suis!)

 

Bref, les enfants, rendons-nous à l'évidence : la Pmite est parmi nous !

 

Comme toujours en pareil cas, il est temps de se poser des questions.

 

  1. Pourquoi nous ?

  2. Que faire ?

 

A la question 1), plusieurs hypothéses qui restent bien sûr à confirmer… ou pas

 

a) Ne nous voilons pas la face, nos cheveux grisonnants en attestent, notre vue baisse malgré tous les efforts et la compétence des ophtalmo et opticiens guérétois et certaines balises disparaissent de notre champ de vision ou notre champ de vision se rétrécit, ça revient au même.

 

b) hypothèse plus perso, mais appuyée scientifiquement.

Il se trouve que j'ai couru la plus grande partie de mon sprint du samedi au côté de notre président corrèzien François (non, pas celui de l'Elysée, l'autre). Bizarrement, le lendemain, crise de Pmite pour nous et d'après ce que j'en sais, aucun PM pour Corrèze CO ce week-end. Grand bravo à eux par ailleurs pour leurs résultats du week-end.

 

Voyez donc que de là à penser que le virus vient du sud, il n'y a qu'un pas !

 

 

Pour la question 2, quelques pistes :

a) monter un centre d'ophtalmo ultra performant en partenariat avec l'hôpital, la société « arts et fenêtres » pour les verres, la verrerie « Clair de lune » pour les loupes et le fabricant du couteau  « le creusois » qui pourrait nous fabriquer les montures. A suivre….

 

b) trouver un club à qui filer le virus. Je lance un appel : si vous êtes intéressés, laisser nous vos coordonnées en commentaires.

Si vous n'êtes pas intéressés, attention à ne pas trop vous approcher des Twix sur les compéts, le virus se transmet par simple proximité apparemment.

 

c) dernière solution que nous avons trouvé collectivement ce week-end (eh oui on n'a pas fait que courir comme des brelauds!) :

combattre le mal par le mal en montant un classement annuel basé sur le pourcentage de PM par courses courues, le vainqueur étant condamné à apporter des b….. pour tout le monde en fin d'année.

 

Mis à part ces petits désagréments, beau week-end dans le Forez avec un beau sprint ou les dernières balises plus exigeantes ont dû faire des diff.

Superbes forêts à Chalmazel, du sapin, du pas sapin, du caillou, du caillou et encore parfois un peu de caillou, mais un tracé très agréable ou le dénivelé s'avalait finalement pas trop mal grâce à l'habileté du traceur.

 

Yvan

Les commentaires sont fermés.